IV Международный конкурс
научно-исследовательских и творческих работ учащихся
«СТАРТ В НАУКЕ»
 
     

ОТРАЖЕНИЕ ТЕМЫ СВОБОДЫ И ОТВЕТСТВЕННОСТИ В РУССКОЙ И ФРАНЦУЗСКОЙ ЛИТЕРАТУРЕ
Кулагина М.А.
Текст научной работы размещён без изображений и формул.
Полная версия научной работы доступна в формате PDF


Введение

«Все, что увеличивает свободу, увеличивает ответственность (В. Гюго)»

Франция не столько обладает культурой, сколько является её хранительницей… Так, французские гении посредством их мудрости и созданных произведений обращаются ко всему человечеству и остаются неиссякаемым источником, который помогает нам вести достойную жизнь.

Виктор Гюго – великий творец и мыслитель, которого можно сравнить с пророком, предсказавшим единение Европы задолго до того, как это случилось, душа которого страдала от несчастий обделенных, угнетенных, униженных и оскорбленных. Он показал нам прямую связь между свободой и ответственностью, двумя фундаментальными ценностями, которые, не теряя актуальности, и по сей день остаются предметом спора в разных уголках планеты.

Чтобы доказать универсальный характер высказывания, я полагаю, что исследовательская работа должна:

  • представить в данном контексте краткий обзор произведения великого поэта и писателя

  • осветить марксистское толкование

  • проанализировать подходы известных преемников Виктора Гюго, таких, как например, автора «Трёх мушкетеров»

  • показать произведения «la Liberté» Paul Eluard и «Le Bateau ivre» Arthur Rimbaud

  • содержать точку зрения о свободе и ответственности в СМИ

Tout ce qui augmente la liberté, augmente la responsabilité (V. Hugo)

La France n`est pas propriétaire, mais dépositaire de sa culture…. Donc, les génies de France, leur sagesse et leurs ɶuvres se rapportent à toute la civilisation des humains et restent une source inépuisable pour nous aider à vivre décemment. Victor Hugo, un grand créateur et penseur au niveau d`un prophète, celui qui avait prévu la formation d`une Europe unie bien avant que cela se fût réalisé, celui dont l`âme souffrait de malheurs des misérables, des opprimés, des humiliés et des offensés, nous a révélé la relation directement proportionnelle entre la liberté et la responsabilité, ces deux valeurs fondamentales, qui, bien actuelles de nos jours, font débats un peu partout dans le monde. Pour en prouver la nature universelle, je suis d`avis qu`il faudrait:

- présenter sous cette optique un bref aperçu de l`ɶuvre de ce grand écrivain et poète français;

- évoquer l`interprétation marxiste;

- analyser les approches d`illustres successeurs de Victor Hugo, tels que,par exemple, l`auteur des Trois mousquetaires;

- nous pencher sur la Liberté de Paul Eluard et Le Bateauivre d`Arthur Rimbaud;

- nous exprimer sur la liberté et la responabilité médiatiques.

Основной текст

> (Vladimir Vyssotski)

La France, un pays unique avec un immense patrimoine culturel, la bénite patrie d`un nombre incroyable d`artistes, de musiciens, de peintres et l`on peut en passer. Mais, ce sont surtout les architectes, les écrivains et les poètes qui constituent la plus grande gloire de l`Hexagone.

Le nom de Victor Hugo en est un des plus illustres. Ses ɶuvres faisant partie des créations littéraires du premier rang des trésors patrimoniaux du monde, depuis plus de deux siècles ne cessent de tenir en éveil la conscience des gens en quête d`une voie juste dans la vie. Dans son ouvrage Paris et Rome cet écrivain et poète a écrit: >. Cette maxime, nous a paru être de valeur, comme une sorte de clée pour son ɶuvre, tout comme pour ses successeurs, français et russes.

Le génie littéraire français était d`un avis ferme qu`il y avait (et, il faut l`avouer, qu`il y a!) trois forces, trois éléments qui pesaient sur les gens, leur privant d`une liberté convoitée et, qui en même temps les rendaient responsables, les obligeant à donner leurs réponses (d`où le sens du terme responsabilité!) à ces trois forces, à ces trois défis. Victor Hugo a nommé cette triade et lui a consacré ses trois romans. Ce sont: La Société (Les Misérables), L`Eglise (Notre-Dame de Paris) et La Nature (Les Travailleurs de la mer). La liberté de l`homme est soumise aux volontés des forts de ce monde, à celle du Dieu et aussi aux caprices de la nature. Il suffit que la liberté augmente pour voir la responsabilité qui fait son entrée et le non-respect de cette relation ne tarde jamais à être puni. Esméralda est exposée aux tortures pour avoir oublié la responsabilité et les limites des libertés des personnes de son état, Phɶubus est tué pour avoir manqué aux principes de son état à lui et Claude Frollo souffre fort pour avoir franchi les préceptes religieuses. Pour Les Travailleurs de la mer, rien qu`à prendre conscience des menaces écologiques d`aujourd`hui, on comprend la responsabilité grandissante des hommes libérés de la dépendance de la Nature. Mais une illustration hors paire de la pensée de Victor Hugo, c`est la nuit blanche de Monsieur Madeleine, alias Jean Valjean, quand celui-ci apprend, que par une errreur d`enquête de Javert, un autre homme, innocent, pris pour lui, va être jugé au tribunal d`Arras. Le sens de responsabilité emporte sur une liberté enfin retrouvée, mais louche, et Jean Valjean sauve le pauvre Champmathieu, bien conscient de remettre sa liberté aux dangers! Mais cet acte lui donne les forces pour endurer une responsabilité encore plus grande, celle de veiller sur Cosette toute sa vie durant. Hugo-poète dans son petit poème ,,Après la bataille” une fois de plus confirme l`idée en question:

Mon père, ce héros au sourire si doux,Suivi d'un seul housard qu'il aimait entre tousPour sa grande bravoure et pour sa haute taille,Parcourait à cheval, le soir d'une bataille,Le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit.Il lui sembla dans l'ombre entendre un faible bruit.C'était un Espagnol de l'armée en dérouteQui se traînait sanglant sur le bord de la route,Râlant, brisé, livide, et mort plus qu'à moitié.Et qui disait: " A boire! à boire par pitié ! "Mon père, ému, tendit à son housard fidèleUne gourde de rhum qui pendait à sa selle,Et dit: "Tiens, donne à boire à ce pauvre blessé. "Tout à coup, au moment où le housard baisséSe penchait vers lui, l'homme, une espèce de maure,Saisit un pistolet qu'il étreignait encore,Et vise au front mon père en criant: "Caramba! " Le coup passa si près que le chapeau tombaEt que le cheval fit un écart en arrière."Donne-lui tout de même à boire", dit mon père.

Le Livre de chevet de plusieurs générations du monde, Les Trois mousquetaires nous incite aussi à réfléchir. Les mousquetaires, sont-ils libres? Leur responsabilité, en quoi consiste -t-elle? TOUS POUR UN ET UN POUR TOUS! C`est une bonne et belle réponse à la deuxième question. Quant à leur liberté, bien sûr, ils sont libres en dehors de leur service (qu`ils sont libres d`abandonner, d`ailleurs!)

Le siècle dernier est passé sous une influence accentuée des idées communistes. La doctrine marxiste envisageait la liberté comme une nécessité consciente ou plutôt uneprise en conscience. Maxim Gorky dans son Chant sur le Faucon donne les images d`une Couleuvre et d`un Faucon comme les deux formes de vie, deux modus vivendi. La Couleuvre c`est une allégorie de l`esclavage, elle passe toute sa vie dans une grotte, sans voir le soleil. Par contre, le Faucon plane dans le ciel, il se baigne dans les rayons du soleil, il est libre et même en mourant il s`exlame fièrement: ,,J`ai vécu une vie glorieuse! Jai vu le soleil!»

Le grand poète français Paul Eluard est l`auteur de Liberté, un merveilleux poème de la Résistance, qui glorifie cette valeur jusqu`à l`absence de signes de ponctuation (libre à vous, cher lecteur!).La responsabilité éluardienne,s`étale sur toute la Terre, ce sont tous les objets évoqués et tous les êtres vivants, sur lesquels il tient à écrire le mot liberté.

Pour nous autres, encore un très bon exemple de la présentation de l`image de la liberté, c`est Le Bateau ivre (se rime parfaitement avec le mot libre!) d`Arthur Rimbaud. Absolument libre, après avoir vogué dans les mers et à travers les océans de la liberté, le héros voudrais encourager un enfant accroupi, plein de tristesse qui lâche un bateau frêle comme un papillon de mai, c`est une grande (car concrète et ciblée avec amour!) responsabilité pour un être vivant, un môme qui va devoir affronter la vie!

Nous sommes responsables de ceux, que nous avons apprivoisés, autrement dire: ayant fait notre libre choix dans nos amours, nous devons assumer une responsabilité pour nos êtres aimés, soient-ils des animaux ou les humains!Pourtant, le pouvoir du veau d`or n`a pas été banni, ni l`exploitation des uns par les autres. Et la liberté en harmonie avec la responsabilité reste encore et toujours un des rêves sacrés des gens. En grande partie notre problématique pourrait viser aujourd`hui le fameux Charly Hebdo avec ses caricatures qui provoquent de vives réactions.

La liberté des uns finit là, où commence la liberté des autres. Il y en a qui sont d`accord avec cette sentence, il en a qui ne partage pas cela.

Сelui qui n`a ni Dieu, ni maître est enfin libre…, c`est la devise, le mot d`ordre des anarchistes. Nous écoutons Léo Ferré chanter sa célèbre chanson Ni Dieu, nimaître et il est impossible de ne pas poser la question: l`anarchie et l`absence d`une moindre responsabilité, est-que cela ne présente pas de risques de transformer la communauté humaine en un troupeau de sauvages? Est-ce que ce sera la fameuse fin du monde? Les pays de l`UE ne se sont pas révoltés contre les dessins de Charly, par contre, on les a jugés cyniques chez nous en Russie. Néamoins, il y a eu la dernière goutte de cet humour qui a fait déborder le vase: le gouvernement italien a adressé sa plainte, voire une accusation, contre l`hebdomadaire qui avait caricaturé la tragédie de l`Italie: le violent tremblement de terre et les touristes ensevelis par une avalanche dans leurs chambres d`hôtel. De mortius aut bene aut nihil, cette sagesse antique arrivera-t-elle à garder intacte sa valeur? Les caricaturirtes libres, vont-ils continuer à rigoler et à essayer de faire rigoler les gens sur les tombes? Parmi les larmes, en plein deuil des proches et des compatissants? Les enfants, témoins de leurs tragédies raillées, qu`est-ce qu`ils vont devenir?

Pour conclure, on pourrait citer les paroles bien connues en Russie: l`homme n`a qu`une seule vie, donc il faut la vivre de sorte qu`il n`ait pas de tortures des douleurs pour des années vides, vécues sans but à atteindre…. Cela veut dire, que nous sommes appelés à vivre au niveau de notre statut sur la planète, à être libres et responsables.

Заключение

Свобода отдельного человека заканчивается там, где начинается свобода других людей, - истина, которой нас стараются научить с детства. Два понятия: свобода и ответственность – неразрывно связаны и всегда подразумевают наличие друг друга. Эти слова не противопоставлены; скорее они образуют единое целое, одно главное качество, присущее духовно развитому, внутренне свободному и храброму человеку. В своей работе я стремилась показать, как именно в двух разных культурах (в частности в литературе), отличающихся и языковой группой, и общим менталитетом, раскрывается проблема взаимосвязи двух понятий. На примере таких произведений, как «Отверженные» В. Гюго, «Пьяный корабль» А. Рембо, «Свобода» П. Элюара, «Песнь о Соколе» М. Горького, я попыталась максимально полно раскрыть эту тему.

Библиография

www.litteratureaudio.com

«Le Bateau ivre» A. Rimbaud

«Chant sur le Faucon» M. Gorky

«la Liberté» P. Eluard

«Les Misérables» V. Hugo

«Notre-Dame de Paris» V. Hugo

«Les Travailleurs de la mer» V. Hugo

«Les Trois mousquetaires» A. Dumas